Le football à Saint Jean de Luz depuis 1909

Retrouvez toutes les infos sur les entraînements, les convocations, et plus dans ce menu...

ACTUALITES

TRANSMETTRE CE QUE J'AI RECU.

24 mai 2018

TRANSMETTRE CE QUE J'AI RECU.

Certes la formule est belle, mais Philippe Tonelli s'en est fait une règle de vie, ce qui la rend plus belle encore...

Tout a commencé un beau jour de 1977 par un de ces inter-quartiers dont les jeunes étaient friands à l’époque. Défendant les couleurs d’Urrugne, il croise alors des dirigeants de l’Arin qui ont certainement évalué avec justesse la marge de progression de ce grand garçon qui défendait avec ténacité les buts de son équipe. Il n’en fallut pas davantage pour intégrer le club sous la houlette de Dédé Habierre et de Yon Zubeldia dont il parle aujourd’hui encore avec reconnaissance.

Les succès s’enchaînent vite : sélections départementale puis régionale avec l’équipe d’Aquitaine et dans la foulée première sélection en équipe de France « Minime » contre le Portugal à Bayonne un beau jour de 1980. Sport-étude à Soulac sur Mer pendant deux ans où il rencontre un certain… Philippe Bergeroo venu lui rendre visite à l’occasion d’un stage avec son équipe de Lille pendant la trêve hivernale (on s’apprécie entre Beltzak). L’INS Vichy puis le recrutement par l’A.S Cannes pour la saison 1981-1982 où il évolue en « cadet 2ème année » aux côtés d’un certain Jean-Louis Garcia (aujourd’hui entraîneur de Troyes).

Arrive le temps des désillusions puisque l’expérience ne se déroule pas selon ses souhaits et c’est le retour sur les bords de la Nivelle pour la saison 1982-1983 où il intégre l’équipe première à la place de… Daniel Oronoz. La montée en D.H (Division Honneur), trois ans dernier rempart de l’équipe puis il cède la place à… Jean-Martin Daguerre.

Une carrière de joueur relativement brève mais ô combien  riche et bien remplie. A travers le foot c’est l’école de la vie, celle qui forge les caractères et permet aux personnalités de s’affirmer. Le haut niveau : un monde difficile où celui qui ne s’accroche pas disparait. Seul le travail permet de progresser. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on vient d’un « petit club » comme le notre, on n’est pas forcément mentalement prêt même si on cherche à bien faire.

D’excellents souvenirs aussi, de ceux qui marquent comme les rencontres contre l’Angleterre et l’Allemagne au tournoi de Montaigu de 1981. D’autres plus légers qui embellissent le quotidien à l’image du petit caniche blanc de Michel Hidalgo que de facétieux plaisantins avaient teint en noir en le faisant passer dans la cireuse de chaussures de l’hôtel !

Et aujourd’hui ? L’exemple des éducateurs qui lui ont consacré du temps est bien présent. Comment ne pas rendre la monnaie de la pièce en agissant de même. Avec son ami Jean-Martin il s’occupe des gardiens et plus particulièrement  de ceux des Séniors. Le courant passe bien avec Julien qui entraîne la « A » et Thomas la « B ».Ca fait longtemps qu’il n’a pas connu une telle ambiance dans un groupe dont il ne cesse de venter les qualités allant jusqu’à parler d’un « comportement remarquable ».

Un double objectif pour le club : préparer les jeunes pour les Séniors de demain et faire des Séniors d’aujourd’hui les entraîneurs des jeunes de demain. Il met totalement entre parenthèses sa discrétion naturelle pour parler avec un enthousiasme communicatif de la spécificité du gardien de but qui pratique un sport individuel dans un sport d’équipe, de la grande famille des « porteros » de l’Arin sans oublier Etxe qui avait perdu une partie de sa dentition sur le crane d’un adversaire à Kéchiloa, de la grande tradition des gardiens basques (Jose Araquistain, Angel Iribar, Andoni Zubizareta Luis Arconada…) des entraînements particuliers à Lasarte avec la Real Sociedad grâce à Peyo Sarratia, de l’importance du mental pour être le roi de la surface de vérité…

Respect Philippe et merci de nous faire du bien.

POUR BONS ET LOYAUX SERVICES LA MEILLEURE DES REPONSES

Vos articles

ARIN KUTZUTZU

AGENDA

LES MATCHS DU WEEK-END

En raison du mouvement national de blocage prévu le samedi 17 novembre, la ligue de football Nouvelle Aquitaine a décidé de reporter l'ensemble des rencontres du week-end prochain.

Matchs maintenus

Seniors C - CHAMPIONNAT Dimanche 18 NOVEMBRE ARIN: 0 - LUY DE BEARN: 1

U15A - Championnat DIMANCHE 18 NOVEMBRE HASPARREN: 2 - ARIN: 1

A venir : Dimanche 25 NOVEMBRE Le Vide Grenier de l'Arin

LES DATES A RETENIR

LES DERNIERS RESULTATS

NOS PARTENAIRES

LE CHOEUR D'HOMMES

LIENS UTILES

SUIVEZ NOUS AUSSI SUR :

Et Google+

Facebook