Le football à Saint Jean de Luz depuis 1909

ACTUALITES

Retrouvez toutes les infos sur les entraînements, les convocations, et plus dans ce menu

SAVOIR D'OU L'ON VIENT

01 avril 2017

SAVOIR D'OU L'ON VIENT

La question n'est pas de se dire "c'était mieux avant !". Objectivement personne ne peut y répondre car elle n'a aucun sens...

En revan che, se demander pourquoi des anciens éprouvent autant de plaisir à se retrouver pour discuter de l’ancien temps autour d’une bonne table et en quoi cela est important aujourd’hui, voila qui ne manque pas de pertinence. Avec une certaine insolence somme toute bonne enfant les jeunes ne manqueront pas d’ironiser sur les histoires qu’ils connaissent sur le bout des doigts pour les avoir entendues des dizaines de fois et en avoir vu les contours s’embellir au fur et à mesure de la fuite du temps. Le constat n’est pas faux et pourtant…

Les tontons flingueurs sont loin d’être tristes.

Savoureuse l’histoire de Rémi Duperou beaucoup plus à l’aise lorsqu’il s’agissait de laisser ses attributs virils sur le terrain de Kéchiloa que dans les méandres du métro parisien (la Province débarquait dans la capitale !!!). Il avait deux familles : la sienne et l'Arin mais finalement on n'a jamais su quelle était la première !!!

Qui se souvient que le guerrier Dominique Larretche non content de disputer un match de rugby à Foix contre Banyuls (24 avril 1964) avec les Juniors de l’Olympique en 1/8° de finale du championnat de France au cours d’une saison footballistique déjà bien remplie, contribua largement à sa victoire (14-0) en marquant neuf des quatorze points de son équipe (trois pénalités) ? L'équipe fut même félicitée par l'arbitre ainsi que ses adversaires, ce qui montre l'esprit dans lequel s'était déroulée la rencontre.  Ce succès ne l'empêcha pas de retrouver ses copains de l'Arin le dimanche suivant en coupe des patros.

Efficace Jean-Pierre Esoain dans son rôle de secrétaire du club (1972-1982), véritable plaque tournante de l’organisation d’un match opposant la Real Sociedad à Bastia au profit des Ikastola à Jean Dauger à une époque (1978) où la cause basque était tellement mal vue des autorités qu’aucun club ne la région ne s’était risqué à assumer une telle responsabilité.

Pas en reste Xixio Iribarren (surnommé « el veloso » par le Sud-Ouest de l’époque) qui multipliait les centres tendus au premier poteau (il les appelle des « marmites ») pour son copain Dominique Larretche dans un souci altruiste de le faire briller.

Sait-on que Nicolas Lastrade a détenu le record d’Aquitaine de saut en longueur, qu’il a participé à deux reprises au concours du « Jeune Footballeur » à Bordeaux et surtout qu’il a été international junior en 1959 contre la Belgique au stade du Heysel ?  

Bel exemple d’intégration que delui de Jean-Pierre Garcia, Pied Noir bon pied bon œil, qui fut obligé de demander à ses copains de vestiaire de bien vouloir arrêter de lui parler basque pourqu’il puisse comprendre les consignes d’avant match ! Huit saisons en équipe première pour arrêter à… 37 ans. Le foot, ça conserve.

Au delà des anecdotes, c’est la vie de l’Arin quoi s’écrit au fil des générations Des joueurs, des dirigeants, des femmes et des hommes qui lui donnent une épaisseur et qui en retirent une identité qu’ils n’auraient peut-être pas sinon. Le sentiment d’appartenir à un groupe, voila la véritable richesse. L’être humain est nécessairement grégaire s’il ne veut pas disparaître. A ceux d’aujourd’hui et de demain d’écrire les pages suivantes. Le cahier reste ouvert et… il reste beaucoup de place.

MELER L'UTILE A L'AGREABLE TOUJOURS EN COURSE

Vos articles

Les infos décalées du club

KUTZUTZU

AGENDA

LES DATES A RETENIR

PLANNING DE REPRISE DES ENTRAINEMENTS FEMININES - U19 - U17 - U15 - U13 - U11 - U6/U9

INSCRIPTION SAISON 2018-2019

__________________________________________________________________________

CREATION D'UN POLE FOOT FEMININ

__________________________________________________________________________

LES DERNIERS RESULTATS

NOS PARTENAIRES

LE CHOEUR D'HOMMES

LIENS UTILES

SUIVEZ NOUS AUSSI SUR :

Et Google+

Facebook